Interview Anails Passion Wibe Club

INTERVIEW : Anne-Laure fondatrice d’A NAILS PASSION

1. PRÉSENTE TOI EN QUELQUES MOTS

Anne-Laure, 22 ans, Martiniquaise 

Nail Artist & Prothésiste Ongulaire passionnée, à domicile.

J’aime aller à la rencontre des client(e)s et prendre soin d’eux. J’aime me sentir utile au bien être des autres.

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

Être prothésiste ongulaire à domicile c’est sublimer et prendre soin des mains et des pieds. Aller à la rencontre des particuliers, être à leur écoute et proposer des poses personnalisées et adaptées à leurs ongles en fonction de leurs goûts. 

Je réalise également des soins complets anti-callosités pour les pieds à base de produits naturels et des reconstructions des ongles des orteils abîmés, cassés. C’est chouchouter les particuliers à leurs domicile, un moment de détente et de convivialité. 

Mon métier consiste aussi à analyser, donner des conseils et recommandations sur l’entretien de leurs peaux et de leurs ongles.

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENARIAT ?

Je n’ envisageais pas d’évoluer dans le monde de l’entreprenariat, au contraire je me voyais salarié dans une entreprise et être tranquille.

Pendant mes études j’ai commencé à faire des poses d’ongles pour mes proches afin d’avoir un peu d’argent de poche et c’est là que j’ai découvert mon amour pour cette activité.

Après un BAC L puis l’obtention de mon BTS Assistant Manager, j’ai décidé de me former.  Quand j’ai obtenu mon certificat de prothésiste ongulaire, ça a été une évidence pour moi de me lancer et créer mon entreprise.

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES?

Les qualités indispensables d’un entrepreneur caribéen pour moi : l’esprit de partage, être soucieux de ce qui se passe autour de nous, être motivé, être déterminé pour pouvoir briller à une échelle internationale.

En ce qui concerne mon activité, être créatif, rigoureux, attentif et réactif pour s’approprier les nouvelles techniques rapidement.

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU SURMONTÉE?

Ma plus grande difficulté a été de prouver que je pouvais réussir dans ce domaine et de me lancer dans l’entrepreneuriat en tant que jeune. 

J’avais quelques bases en gestion, comptabilité, communication grâce à mes études, peu d’expérience dans le domaine de l’esthétique, ce qui fait que les professionnels, acteurs économiques ne m’ont pas prise au sérieux. 

Beaucoup pensent qu’être prothésiste ongulaire n’est pas un « vrai » métier. Mon défi était alors de prouver que je pouvais vivre de ma passion.

J’ai douté, j’ai voulu abandonner, ce n’était pas simple car même si j’étais motivée je me sentais un peu seule contre tous. Heureusement j’ai eu le soutien de ma famille, de mes proches. Ils m’ont beaucoup encouragée et je n’ai pas lâché.

Je n’ai cessé de me former et de m’entraîner puis j’ai présenté mon travail sur les réseaux sociaux et l’aventure à commencé.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER (E)?

Aujourd’hui ce qui me rends le plus fière est la satisfaction de mes clients, le fait qu’ils me recommandent auprès de leurs ami(e), famille, proches et collègues. J’appréhendais car je n’avais pas beaucoup d’expérience dans ce domaine mais aujourd’hui je vois mon évolution et je suis très contente.

Ma plus belle réussite a été de réaliser des poses pour des mariées, elles m’ont fait confiance pour cette journée si spéciale et ça me touche vraiment.

7. QUE PENSES TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE & MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS CARIBÉENS?

Dans un monde où nous sommes sans cesse à la recherche de méthodes, de technologies pour nous faciliter la vie, ce type de plateforme est un vrai tremplin pour les entrepreneurs et les artisans. De plus en plus, on constate que les consommateurs se déplacent moins et se tournent vers les achats en ligne. 

Ces plateformes permettent de gagner en visibilité, promouvoir les acteurs locaux et nous donnent surtout la possibilité d’avoir accès aux services et produits de plusieurs entrepreneurs et artisans en même temps ; et cela en un clic. 

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Être consom’acteur aujourd’hui est plus important que jamais pour notre futur. Nous devons changer notre façon de consommer. La surconsommation est un combat quotidien entre publicités, promotions on ne sait plus où donner de la tête. Malheureusement les effets de cette surconsommation se font ressentir sur la planète, le changement climatique, la fonte des glaciers, la pollution sont des preuves flagrantes.

J’essaye vraiment de faire attention à mes achats, je favorise les produits et services locaux, je boycotte certaines marques qui ne respectent pas mes convictions, je privilégie les produits avec moins d’emballage quand c’est possible.

Mais avant tout, j’achète par nécessité sans abuser des quantités. 

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

« Tout est possible à qui ose, travail et n’abandonne jamais » Xavier Dolan

10. UN MOT POUR LA FIN?

Je souhaite remercier les client(e)s qui font appel à moi et me font confiance depuis maintenant 1 an. Merci pour ces bons moments partagés. 

Je suis tellement reconnaissante. 

Aux jeunes passionnés qui veulent se lancer comme moi, n’hésitez pas. 

N’abandonnez pas face aux difficultés car rien n’est impossible !

N’oubliez pas de prendre soin de vos ongles, de vos mains et de vos pieds !

INTERVIEW : Raymonde Boula fondatrice d’IOUANACERA
INTERVIEW : Lina fondatrice de CARIBBEAN’S IN LONDON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories