Interview Design et fonctionnel architecte d'intérieur en Guadeloupe

INTERVIEW : Carine fondatrice de DESIGN & FONCTIONNEL

1. PRÉSENTE-TOI EN QUELQUES MOTS

Je m’appelle Carine, j’ai 32 ans, je suis Guadeloupéenne.

Après plusieurs années dans le domaine médical je me suis reconvertie…

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

Je suis maintenant Architecte d’intérieur et j’ai lancé en 2020 l’accompagnement Design et Fonctionnel. J’aide mes clientes à obtenir un intérieur qui leur correspond, en associant optimisation de l’espace et design.  

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENEURIAT?

La décoration d’intérieur est ma passion. Et après une expérience chez une grande enseigne d’ameublement haut de gamme, je souhaitais offrir un service complet à mes clientes, où l’écoute et la satisfaction du client sont au cœur du projet.

J’ai dès la fin de mes études voulu entreprendre, j’ai d’abord, tout en travaillant dans une clinique privée en tant que Sage-femme puéricultrice, créé une auto-entreprise dans la création de flyers, cartes de visite et cartes de vœux. 

Mais le vrai déclic m’est venu de l’annonce de ma grossesse et des annonces de fermeture de l’établissement où je travaillais à l’époque. Là je me suis dis que je devais prendre mon avenir en main car en tant que salariée dans le médical j’entrevoyais le plafond de verre.

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES?

En tant qu’entrepreneur tout court, il faut de la ténacité, avoir de bonnes capacités de résilience, un “pourquoi” très fort pour affronter les embûches mais persévérer car c’est ainsi que l’on réussit. Je pense qu’il faut également un esprit ouvert et être curieux pour s’informer sur ce qui existe et qui fonctionne car très souvent cela ne sert à rien de réinventer la roue, on perd beaucoup de temps pour rien.

En tant qu’entrepreneur caribéen” qui pour moi est un concept à part, nous devons être persévérants face aux a priori et remarques de nos familles qui très souvent ne connaissent que peu d’entrepreneurs et qui ont tout simplement peur pour nous. Nous devons nous assumer et savoir oublier le regard des autres pour oser s’afficher, se faire connaître car ce qui doit nous importer est la satisfaction de notre cible pas l’avis de tout un chacun.

Et surtout nous devons voir grand. Ne pas s’arrêter à notre île et prendre en compte les îles alentour, la communauté francophone ou antillaise du monde entier, ou même le monde entier afin de développer notre entreprise. Contrairement à ce que l’on croit beaucoup de produits sont adaptables à une vente sur le net, ce qui décuple les possibilités !

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU SURMONTÉE?

La plus grande difficulté est la gestion du marketing pour faire connaître son produit et le maintien d’un flux constant de clients.

Pour cela je me suis formée et entourée de personnes expertes dans le domaine. Il est très important de se former, et nous sommes dans une ère où ces formations sont accessibles sur internet, plus d’excuses ! Et par conséquent il faut oser investir sur soi car les formations ont un coût, mais le retour sur investissement vaut le “coût” lol.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER (E)?

La première diffusion en direct de ma Webconférence et les premières ventes qui en ont découlé !

7. QUE PENSES-TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE & MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS CARIBÉENS?

Je trouve cette idée formidable ! Et je suis ravie que vous l’ayez mise en œuvre car je suis partisane d’une économie soutenant notre communauté.

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Très sincèrement je ne l’ai jamais entendu avant lol, mais je suppose que cela signifie que nous consommons en toute conscience et en permettant l’avancée de certains projets.

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

Je ne pourrais me définir qu’avec une seule citation car beaucoup de phrases m’inspirent et me boostent, en voici un extrait :

Sé grèn diri ka fè sak diri

Kimbé rèd, pa moli

Sa ki la pou-w dlo paka chayé-y

Vis tes rêves, cesse de rêver ta vie

Si tu traverses l’enfer continue de marcher

On est jamais à l’abri d’une bonne surprise alors pourquoi envisager le pire

En ouvrant les mêmes portes on arrive toujours aux mêmes endroits

10. UN MOT POUR LA FIN?

Merci pour cet honneur que vous me faites avec cette interview. Et je suis ouverte aux partenariats pour développer mon entreprise et celle de mes partenaires dans une collaboration harmonieuse.

INTERVIEW : Sébastien fondateur de l’Association LEKTI
INTERVIEW : Mélody BONHEUR fondatrice de CLIK’SOLEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories