INTERVIEW J'aime Louer en Guadeloupe

INTERVIEW : Jessica fondatrice de J’AIME LOUER

1. PRÉSENTE-TOI EN QUELQUES MOTS

Je m’appelle Jessica, j’ai 36 ans et maman de 3 amours. Je suis une femme Libre de mes choix, courageuse, leader et authentique.

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

J’aime louer est né en 2017. Depuis nous avons bien évolué.

Nous avons deux concepts.

  1. J’aime louer : Site internet de mise en relation de particuliers et professionnels en Guadeloupe et en Martinique pour la location de tous types de biens et matériels, de services et d’ateliers.
  2. J’aime louer : Conciergerie est une prestation de services proposée aux propriétaires de biens qui souhaitent laisser la gestion locative à notre société. Nous nous occupons de tout et notre objectif et de rester dans une économie locale en travaillant avec des entrepreneurs et acteurs locaux, afin de proposer aux locataires saisonniers un panel de prestations supplémentaires à leur séjour (massage, location de vélo, livraison de brunch peyi, photographe pour souvenir du séjour …).

Notre Conciergerie se veut locale et être dans l’excellence.

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENEURIAT?

J’ai toujours voulu être à la tête d’un projet car j’ai une âme de leader et aussi une âme de don de soi. Aider les autres en faisant du business. Une idée qui m’a toujours plus. On a tendance à penser qu’aider les autres et le business ne doivent pas s’associer mais je pense que si. 

Je suis diplômée d’État d’Aide Médico psychologique, spécialisée en Analyse Appliquée du Comportement et avoir une vision d’entraide à toujours été présente depuis petite.

Dans le monde salarial, il fallait toujours rendre des comptes, pour tout et pour rien. Surtout pour des évènements importants, comme la santé de mes 3 enfants asthmatiques. Et le déclic d’avoir du temps pour eux a été ma priorité. D’où le fait que je me sens être une femme libre de mes choix ;

Ensuite ce deuxième déclic est venu du faite de ne pas pouvoir apprendre plus, ni évoluer de façon progressive. Cette femme courageuse à fait un choix : OSER créer en étant salariée. J’ai toujours voulu évoluer dans l’entrepreneuriat. Mais ATTENTION ! Il est pour moi important en tant que chef d’entreprise de prendre des risques mais aussi de les mesurer. Surtout quand on débute la création d’entreprise et que l’on est mère de famille.

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES?

Avoir une vision globale des besoins de notre population. INNOVER tout en gardant nos traditions et racines.

AMÉLIORER, en restant à l’écoute des choix des habitants de la Caraïbe et surtout offrir de belles perspectives en remettant en avant notre économie locale à travers notre génération future.

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU SURMONTÉE?

Ma plus grande difficulté a été de m’adapter à un rythme et une émotion différente de celle où j’ai grandi.

Je suis née dans le Val d’Oise, avec des parents qui me parlaient en Créole et où les week-end étaient rythmés par du zouk et du kompa.

C’est une fois arrivée sur place, une fois avoir définitivement posé mes valises en Guadeloupe que ma façon de voir les choses pour mon île devait être ajustée.

Cela a pris du temps mais aujourd’hui j’ai moi-même évolué et je me sens plus Guadeloupéenne qu’il y a 14 ans ! Faire de cette magnifique île, un espoir de modernité avec nos propres ressources et notre richesse locale.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER (E)?

Ma plus belle réussite est avant tout mes trois merveilleux enfants.

Et je dirais en second, ma ténacité à toute épreuve.

Beaucoup auraient déjà arrêté avec toutes les épreuves que j’ai pu avoir lors de cette aventure de cheffe d’entreprise.

Aujourd’hui, je suis fière d’avoir appris de moi-même et des autres pour en arriver là. Je sais QUI JE SUIS et ce que je veux pour mon entreprise.

7. QUE PENSES-TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE & MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS CARIBÉENS?

Je trouve l’idée excellente, car tout ce qui regroupe les acteurs de l’évolution de la Guadeloupe est pour moi ce qui manque.

Travailler ensemble, se soutenir, s’entraider, et ne pas se tirer dans les pieds.

Je viens de signer un contrat de partenariat avec une autre conciergerie ! Ça c’est travailler ensemble ! Nous sommes pourtant concurrents… mais cela n’empêche pas de s’entraider.

Je lui envoie les clients du marché qu’elle propose et inversement. J’adore ce principe.

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Oui je suis actrice de ma propre consommation locale.

Je plante, je consomme et j’achète locale. Le plus possible !

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

Je la redis mais :

Sé grenn diri ka fè sak diri »

Rome ne s’est pas fait en un jour, ni la muraille de Chine…

Alors encore moins un projet qui n’a commencé qu’en 2017 ! Petit à petit !

10. UN MOT POUR LA FIN?

Je suis fière d’être Guadeloupéenne et Martiniquaise.

Je suis fière d’appartenir au mouvement des Femmes, mères qui entreprennent.

Je suis fière de pouvoir travailler main dans la main avec d’autres entrepreneurs.

Je suis fière de la femme que je suis et aujourd’hui je n’ai plus peur de le dire !

Merci pour ce que vous faites. Merci de permettre aux petits de devenir GRANDS

Sé ansanm nou pé vansé !

INTERVIEW : Mélissa ARMEDE fondatrice de MADRAS EN FOLIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories