Interview Empreinte Créole Création de pièces uniques en Martinique

INTERVIEW : Madly fondatrice d’EMPREINTE CREOLE

1. PRÉSENTE TOI EN QUELQUES MOTS

Je m’appelle Steffy mais pour le côté artisan j’aime bien utiliser Madly qui représente mieux. Je suis Martiniquaise et j’ai quitté l’île en 2015 pour raison professionnelle. Pour rester attachée à mes racines, j’ai commencé à confectionner des choses et d’autres, d’abord pour mes proches mais ils m’ont vite encouragée à élargir l’affaire. J’ai toujours aimé créer alors je me suis lancé ce challenge.

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

Mon talent, ma passion est assez libre tant que je peux m’exprimer. J’ai commencé par la personnalisation d’objets comme les livres d’or pour les mariages et baptêmes ou encore la peinture à la main sur textile. De fil en aiguille, j’ai eu des demandes pour des accessoires tels que des sacs, pochettes, montres etc. J’ai donc exprimé ma créativité à travers la couture alors même que je n’ai jamais pris de cours. Je suis totalement autodidacte dans ce que je fais : je me lance des défis et par chance, le résultat est toujours au rendez-vous. 

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENEURIAT?

L’appellation artiste caribéenne me convient totalement, c’est d’ailleurs de là que vient mon inspiration. Le fait d’avoir plusieurs fois voyagé m’a permis de réaliser qu’il fait s’ouvrir au monde pour découvrir de nouvelles choses et les agrémenter à notre sauce.

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES?

Mon inspiration vient tous les univers qui m’entourent (les sorties/voyages, mes proches qui apportent toujours de nouvelles idées) mais je ne peux pas vraiment dire que j’ai un modèle car je n’aime pas trop l’idée de faire comme les autres. Je réfléchis sans cesse à de nouvelles idées mais encore faut-il un public réceptif.

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU SURMONTÉE?

Ma plus grande frustration a été et est toujours le fait qu’on soit très peu soutenu par notre propre communauté. Je n’ai jamais compris le besoin qu’ont les martiniquais et antillais en général d’attendre qu’un concept ait une notoriété avant de s’y intéresser. Tant mieux pour moi, je ne me laisse pas décourager par si peu car avant tout je fais les choses par passion et ça ne changera pas. C’est ma plus grande motivation. D’ailleurs, mes proches sont tous fiers de ce que j’accomplis et c’est tout ce qui compte.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER (E)?

Ma plus grande fierté c’est de pouvoir continuer à avancer très très lentement mais sûrement avec Empreinte Créole. Je collabore quelques fois avec des personnes désireuses de mettre les créateurs en avant. Qui sait, peut-être qu’un jour je pourrai vivre pleinement de cette passion pour ne plus avoir l’impression de travailler, ce serait plus qu’un rêve.

7. QUE PENSES TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE & MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS CARIBÉENS?

Je trouve cette initiative très intéressante. Il est important que le travail formidable des créateurs et entrepreneurs soit valorisé. Même s’il faut partir de zéro, les réseaux et marketplace de plus en plus convoités peuvent être la clé pour l’évolution de notre travail.

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Le terme consom’acteur me parle vraiment. Je le mets davantage en application depuis que je vis en métropole car je réalise l’importance de consommer local ! Les autres communautés le font depuis toujours mais nous avons encore du mal. Sé grenn diri ka fè sak alors un jour on aura un grand nombre de consom’acteurs conscients et qui prennent du plaisir à ce jeu. Nous avons une si grande richesse !

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

Je dirais “mantjé tonbé sé bel pa”. Quitte à ne pas réussir, je vais toujours au bout de mes entreprises. Bien que je fasse toujours les choses dans le but d’y arriver. Comme on dit, au mieux ce sera notre plus belle réussite, au pire ce sera une expérience qui peut toujours être améliorée.

10. UN MOT POUR LA FIN?

Merci d’avance de ce formidable travail que vous fournissez et je (me) souhaite longue vie à Empreinte Créole ! Épi lanmou!

INTERVIEW : Agnès CORNELIE fondatrice de la LIBRAIRIE CALYPSO
INTERVIEW : Laury SELBONNE fondatrice de RHUM&KO

Comments (1)

  1. Leilanyy

    Super interview. Je suis cliente et j’aime beaucoup ses créations très originales et on sent qu’elle s’applique dans ce qu’elle fait. Je recommande empreinte créole n’hesitez surtout pas et faîtes lui confiance 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories