ITW Madras en Folie Créatrice de sandales en Martinique

INTERVIEW : Mélissa ARMEDE fondatrice de MADRAS EN FOLIE

1. PRÉSENTE-TOI EN QUELQUES MOTS

Je m’appelle Mélissa Armède alias MeliPositive. J’ai 21 ans. Je suis étudiante en communication. Et je viens de la Martinique.

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

Madras En Folie est une entreprise artisanale, créée en 2020 durant le confinement.


L’entreprise personnalise des sandales quelconques afin qu’elles deviennent des paires uniques et colorées ! Pour le côté historique, l’entreprise est née d’un tweet et de temps en trop, je me suis amusée avec des chutes de tissu, j’ai eu l’idée de les mettre sur mes sandales. Au final, j’ai posté sur mes réseaux personnels, et le prototype a beaucoup plu.

Au début, je ne pensais pas que l’entreprise allait prendre autant d’ampleur, mais la surprise fut magnifique !

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENEURIAT?

Je pense sincèrement que mon déclic a été le confinement, il a fallu que je trouve une solution car je n’avais absolument rien à faire de mes journées.

C’était le moment, j’avais déjà tout à ma disposition, il fallait trouver juste la motivation, alors dès lors où j’ai posté le tweet avec les photos on peut dire que la motivation est venue avec l’engouement que les photos ont apporté, et a insufflé de l’espoir pour mon avenir peut-être…

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES?

Cela peut paraître bateau, mais je dirais de l’organisation, de la détermination et beaucoup de courage. Il est difficile de commencer une expérience sans savoir exactement comment elle va finir, il faut beaucoup de courage et de confiance en soi.

Il ne faut pas oublier d’être innovant prendre conscience de l’environnement qui nous entoure car nous sommes sur une île, il y a des restrictions et des problèmes sociaux. La population, le plus souvent nous parle, il faut les écouter en tant qu’entreprise, et cerné leurs besoins et leurs attentes

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU SURMONTÉE?

Sincèrement le plus gros problème auquel je suis confrontée actuellement, c’est l’organisation car je suis étudiante et je néglige pas mes études malgré mon entreprise.

Alors il faut se lever plus tôt encore, il faut se coucher plus tard, il faut réviser ses examens, rentrer ses dossiers, réaliser ses stages, finir ses projets, il faut faire tourner la boîte, faire sa comptabilité, réfléchir à de nouveaux modèles…


Finalement notre vie sociale diminue, et on veut dormir tout le temps, mais j’adore, je ne regrette pas ma décision.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER (E)?

Pour l’instant, je n’ai pas l’impression que ce que je fais est extraordinaire, j’ai l’impression de sortir ma tête de l’eau le plus souvent donc je pourrai pas répondre à cette question. Peut-être dans quelques mois…

7. QUE PENSES-TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE & MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS CARIBÉENS?

J’adore l’idée d’unité que cette plateforme essaye de dégager, juste pour ce concept je suis prête à y adhérer. Il est très important pour nous les caribéens, de prendre conscience de notre valeur, notre savoir-faire, et de nous battre, de nous unir, pour nous porter vers le haut et non pas lui descendre les uns les autres.

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Le terme consom’acteur m’évoque énormément de choses car je suis une jeune militante pour le bien être de notre pays.
Consommer local, c’est aider les petits commerçants ou agriculteurs, leurs donner de l’espoir.

À trop choisir la facilité on est en train de briser notre culture, combien de personne actuellement n’ont jamais fait le marché de leur vie, ou ne le font plus, souvent on oublie que ses fournisseurs sont malmené par la société actuelle et il mérite tout notre soutien financier ou médiatique.


On voit tout ce qu’il se passe actuellement écologiquement, socialement et économiquement, mais j’ai l’impression que l’on ne regarde pas, on ne porte pas d’attention, on se dit que ça ne touche pas personnellement donc on fait naître une indifférence qui fait mal.

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

Je sais pas si cette citation me définit cependant je l’aime bien et actuellement elle donne le ton à suivre en ce moment :

Ce qu’on obtient en atteignant nos objectifs n’est pas aussi important que ce que l’on devient en les atteignant.

Zig Ziglar

10. UN MOT POUR LA FIN?

Pour finir, moi je voudrais donner énormément de courage à tous ceux qui ont des projets d’avenir pour leur pays et énormément d’amour aussi, je pense positif pour vous, vous avez mon soutien et mon attention.


Alors lancez-vous et n’ayez pas peur !

INTERVIEW : Samuel fondateur de LA FONDERIE SPM
INTERVIEW : Jessica fondatrice de J’AIME LOUER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories