INTERVIEW Maïko Paris Wibe Club

INTERVIEW : Nicolas-Maï fondateur de MAÏKO PARIS

1. PRÉSENTE-TOI EN QUELQUES MOTS

Nicolas-Maï ELIEN, 25 ans, Ingénieur textile, modèle et fondateur de la marque MAIKO PARIS.

Optimiste en quête de solutions pour faire de notre monde, un monde meilleur.

2. PRÉSENTE TON ENTREPRISE/ACTIVITÉ EN QUELQUES MOTS

MAIKO PARIS est un concept haut de gamme éthique.

Inspiré du minimalisme japonais, MAIKO PARIS offre des pièces uniques entièrement confectionnées en France à partir de chutes de jeans sur cyclées de seconde-main.

3. QUEL A ÉTÉ TON DÉCLIC POUR TE LANCER ? AS-TU TOUJOURS VOULU ÉVOLUER DANS L’ENTREPRENEURIAT?

À la suite de mon stage de fin d’étude en Ingénierie textile, comme beaucoup de jeunes diplômés, j’ai du faire face à la difficulté de trouver un premier emploi.

À cette époque, je vivais à Londres et je me faisais beaucoup complimenter sur mes vêtements, notamment sur une veste kimono en jeans que j’avais confectionné avec ma grand mère quelques années auparavant.

Grace à mes études, j’avais une connaissance des dégâts environnementaux causés par l’industrie du textile.

J’ai donc décidé de lier mes connaissances et ma créativité afin de prouver qu’il était possible de faire du haut de gamme à partir de matières trouvées dans les bennes.

J’ai toujours voulu entreprendre mais je ne pensais pas le faire aussi jeune, mais de nature pro-actif, je ne me voyais pas attendre sagement qu’un emploi me tombe du ciel.

J’ai donc décidé de continuer d’apprendre et d’évoluer par moi même en créant mon entreprise.

4. ENTREPRENEUR CARIBÉEN : POUR TOI, QUELLES SONT LES QUALITÉS
INDISPENSABLES?

Pour entreprendre il faut savoir bien s’entourer.

Si je suis là aujourd’hui c’est uniquement grâce aux magnifiques personnes qui, par quelconques moyens, m’ont
soutenu et aidé dans mon projet.

Il est aussi important de savoir ce que l’on veut tout en étant à l’écoute des autres.

Être sûr de son projet est une chose, mais savoir remettre en question la façon de la réaliser en est une autre.

Il est important de rester positif car tout problème à sa solution.

Sortir de sa zone de confort est aussi indispensable pour développer son projet et se développer soi-même en tant
qu’individu et professionnel.

Ne pas oublier ses racines et ses valeurs permet de garder la tête sur les épaules et d’être un bon entrepreneur.

5. QUELLE A ÉTÉ LA PLUS GRANDE DIFFICULTÉ QUE TU AS RENCONTRÉ EN
TANT QU’ENTREPRENEUR(E) CARIBÉEN(NE)? COMMENT L’AS TU
SURMONTÉE?

À mes yeux, je n’ai pas eu de difficulté majeure car j’ai vu chacune des complications comme une opportunité de restructurer mon concept ou la vision que j’avais pour ce dernier.

La COVID-19 à certes eu un impact sur les habitudes d’achat des potentiels clients mais c’était également l’occasion de prendre le temps pour moi de me rapprocher d’eux en diffusant mon quotidien en tant que jeune créateur à travers
des stories Instagram.

J’ai pu également développer mon concept « Show your talent with MAIKO » qui met en lumière des artistes et leur art à travers des petites vidéos.

Un moyen de soutenir les artistes et l’industrie du spectacle qui a également été touchée par la Covid-19.

6. QUELLE A ÉTÉ TA PLUS BELLE RÉUSSITE ? CE QUI TE REND LE PLUS FIER
(E)?

Ma plus belle réussite a été de voir ma grand mère dans le reportage qui retrace le parcours de MAIKO PARIS diffusé par France 1ere et le Journal de 13h de la Guadeloupe.

Je suis très heureux de pouvoir partager cette expérience à ses cotés et pouvoir lui faire vivre ses expériences qui pimentent son quotidien de retraité.

7. QUE PENSES-TU DE L’IDÉE DE CRÉER UNE PLATEFORME ANNUAIRE &
MARKETPLACE RÉSERVÉE AUX ENTREPRENEURS ET ARTISANS
CARIBÉENS?

Je pense que cela est une très bonne idée surtout en cette période de Covid où les entrepreneurs et artisans ont besoin de soutien et visibilité plus que jamais.

Le développement du digital et du e-commerce sont indispensables aujourd’hui. *

Ils permettent également de se faire connaitre auprès d’une nouvelle clientèle.

8. LE TERME “CONSOM’ACTEUR” TE PARLE? L’ES-TU?

Conscient des enjeux environnementaux, j’essaye au maximum de lier mes valeurs à mes habitudes d’achat.

Tout comme mon concept, je m’inspire au quotidien, du minimalisme japonais pour vivre mieux avec moins.

Donnant ainsi plus d’importance aux choses que je possède et aux petits plaisirs simples de la vie.

9. QUELLE CITATION TE DÉFINIRAIT LE PLUS ?

Good things happen to good people.

Je pense que dans un monde où tout n’est qu’ « énergie », il est important de diffuser une énergie positive pour en recevoir en retour.

10. UN MOT POUR LA FIN?

Simplement « merci » pour avoir montré de l’intérêt à mon concept et ma personne (:

INTERVIEW : Sandra fondatrice de COMFORT BOX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Mon Panier
Close Wishlist
Recently Viewed Close
Close

Close
Navigation
Categories